Saint-Dié : les bons conseils pour faire baisser la facture d’énergie

Simon Duchêne est conseiller pour les particuliers à la Maison de l’habitat et de l’énergie. On fait le point avec lui sur les bons « trucs » qui permettent de faire baisser les factures d’énergie sans trop d’investissement alors que l’hiver pointe son nez.

Sourc: Par Marion JACOB – 16 nov. 2021 à 12:00 | mis à jour le 17 nov. 2021 à 09:13 – Temps de lecture : 2 min |  

https://www.vosgesmatin.fr/economie/2021/11/16/saint-die-les-bons-conseils-pour-faire-baisser-la-facture-d-energie
Simon Duchêne donne quelques bons conseils qui, mis bout à bout, permettent de faire des économies sur ses factures d’énergie. Photo VM /Marion JACOB

Effectuer des réduits de températures

Les types de logements (maison individuelle ou appartement en location ou en copropriété) sont différents et les habitudes de vie de chacun également. Ces conseils sont à prendre et à adapter en fonction de sa situation. Mais un point ne change pas : la plus grosse facture provient du chauffage. « Il faut éviter de chauffer son logement à la même température lorsqu’on l’occupe, que l’on s’absente ou que l’on dort », explique Simon Duchêne, conseiller pour les particuliers à la Maison de l’habitat et de l’énergie. En réduisant la température pendant la nuit de 1 à 3 °C par exemple, on économise de l’énergie même si, au petit matin, la chaudière « turbine » un peu plus pour remonter en température. Et cela se ressent sur la facture : «  Une baisse de 3 °C pendant six heures permet d’économiser 20 % d’énergie, 25 % pendant huit heures. » Quant aux températures idéales, elles varient en fonction des activités de chacun mais on considère que 19 °C dans les pièces à vivre sont suffisants ; 16 °C dans les pièces moins utilisées.

Chasser les courants d’air

Là aussi, quelques petites astuces pas trop chères permettent de gagner quelques degrés et donc de ne pas dépenser trop d’énergie. En premier, installez des boudins de portes (vendus quelques euros dans les magasins de bricolage), calfeutrez les interstices qui permettent à l’air de passer (trappes, prises électriques) mais, attention, prévient Simon Duchêne, « il ne faut pas obstruer les bouches d’aération » qui servent à aérer le logement. L’air vicié à l’intérieur est très mauvais pour la santé. De même, il est possible d’isoler les conduites d’eau chaude, le calorifugeage dans les espaces non chauffés.

Entretenir les appareils

Une chaudière ou une VMC (ventilation mécanique contrôlée) mal entretenue peut nécessiter jusqu’à 50 % d’énergie en plus. Outre le fait qu’elle est obligatoire, la révision permet donc d’optimiser leur fonctionnement. Pensez également à purger les radiateurs, à détartrer cumulus et machines à de lavage (y compris lave-vaisselle). N’oubliez pas de dégivrer réfrigérateur et congélateur.

Avoir un contrat d’énergie adapté

« Cela vaut le coup de comparer les offres des différents fournisseurs d’énergie  », rappelle Simon Duchêne. Des promotions annuelles, sans engagement, peuvent offrir de belles réductions.

Faire appel à la Maison de l’habitat et de l’énergie

« Nous sommes la porte d’entrée pour le territoire de la Déodatie, de Bruyères et de Gérardmer », conclut Simon Duchêne. Un service public neutre et indépendant qui peut orienter et conseiller notamment sur les dispositifs d’aides existants.

Previous Post

Leave A Comment